Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama # 715

La publication du 16 décembre 2020, sept cent quinzième (#715) mise à jour du projet, nous amène de nouveau en 2011 et aux différentes sorties au Japon de Dragon Ball : Épisode de Bardock (ドラゴンボール エピソード オブ バーダック, Doragon bōru: Episōdo obu Bādakku). Il s’agit d’un spin-off de l’univers de Dragon Ball en trois chapitres de Naho Ōishi, prépublié dans le magazine V Jump entre juin et août 2011. Un TV special, adapté du manga, est sorti le 17 décembre 2011 et 18 décembre 2011 lors du Jump Festa (en avant-première) puis dans l’année 2012, au Japon. Cet épisode spécial est disponible en France depuis le 15 Octobre 2012, en VOST, via le jeu vidéo exclusif à la Xbox 360 : Dragon Ball Z for Kinect. Et en VF intégrale depuis juin 2018 via le coffret DVD/Blu-Ray Collector qui se nome Golden Box. Ce coffret réunit également les OAV Battle of Gods et La Résurrection de « F ».

Ce spin-off raconte une fin alternative à l’OAV de 1990. L’histoire se déroule ainsi 1000 ans avant le film Baddack contre Freezer. Dans cette version, l’impact avec la sphère mortelle de Feezer et l’explosion simultanée de la planète Vegeta ne tuent pas Baddack mais lui font remonter le temps. Le héros se retrouve ainsi sur une planète Vegeta encore connue sous le nom de Plant et non conquise par les Saiyans. Baddack aura ainsi l’occasion d’en apprendre davantage sur la race des habitants d’origine, puis de se heurter à Chilled (チルド, Chirudo) : un ancêtre de Feezer. Lors de cette confrontation, la colère de Baddack déclenchera sa transformation en Super Saiyan. C’est ainsi que commence la légende qui hantera Freezer au fil des années.

Couverture du Chapitre 1 de Dragon Ball : Épisode de Bardock
Couverture du Chapitre 1 de Dragon Ball : Épisode de Bardock

Affiche promotionnelle de Dragon Ball : Épisode de Bardock
Affiche promotionnelle de Dragon Ball : Épisode de Bardock

Dragon Ball : Épisode de Bardock est prépublié dans le magazine V Jump de la maison d’édition Shūeisha entre juin et août 2011, à raison d’un chapitre par mois, pour trois au total. Le manga est dessiné par Naho Ooishi (auteur d’adaptations spéciales telles que « Dragon Ball : Salut ! Son Goku et ses amis sont de retour !! » de 2008 et le remake du manga original toujours en cours : « Dragon Ball SD« ). Par la suite, la Toei Animation a produit une adaptation animée d’environ 20 minutes, projetée du 17 au 18 décembre 2011 au Jump Festa et accessible en streaming en ligne sur le site officiel jusqu’au 28 décembre 2011.

A l’instar du film d’origine (Baddack contre Freezer), Akira Toriyama n’a pas été impliqué dans la production de l’épisode de Bardock. Le manga est entièrement crédité à Naho Ooishi, tandis que l’anime se vante de la direction de Yoshihiro Ueda. Néanmoins, Akira Toriyama a contribué à l’oeuvre en fournissant deux illustrations. Concentrons-nous, cette fois-ci, sur la deuxième des deux illustrations créées par le maître. Cette dernière affiche Berry (ベリー, Berī) et son père, le Docteur Ipana (イパナ Ipana). Ipana s’est occupé de Bardock lorsque il le retrouve « dans le passé » blessé et inconscient. Leurs prénoms (Baie, en Français et Ipana  anagramme plausible du terme Painappuru (パ パ イ ッ プ ル), ou ananas) se rapportent au nom de leur planète (Plant (プ ラ ン ト)).

Berry (ベリー, Berī) et son père, le Docteur Ipana (イパナ Ipana)
Berry (ベリー, Berī) et son père, le Docteur Ipana (イパナ Ipana)

Cette illustration a été diffusée en tant que bonus inclus dans le DVD sorti avec le magazine Saikyō Jump le 3 février 2012 au Japon. Ce DVD contenait également l’OAV remake, Dragon Ball Z : Le Plan d’éradication des Super Saiyans. Les images d’Ipana et de Berry, ainsi que celle de Chilled, ont ensuite été publiées dans l’artbook « Dragon Ball – 30th Anniversary Super History Book » publié au Japon en mars 2016 et qui célèbre le 30ème anniversaire du manga. Au Japon, Dragon Ball : Épisode de Bardock a été adapté en un volume unique (Jump Comics) et distribué le 4 février 2014. A l’international, le manga est toujours inédit.

Kamé Hamé Ha ! Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut de la page